DIFFUSION D'INFORMATIONS FAUSSES OU TROMPEUSES

[Remonter] [LA BOURSE ET LES MARCHES] [GESTION PATRIMONIALE] [INTERNET ET LA BOURSE] [SERVICES D'INVESTISSEMENT] [LE FINANCEMENT DE L'ENTREPRISE] [LA COMPTABILITE] [LE FINANCEMENT DES PARTICULIERS] [GUIDE JURIDIQUE] [GUIDE FISCAL] [ACTUALITES] [INDEX ALPHABETIQUE] [CODES 2013]

RECHERCHE 

.

---

 

 

 

DIFFUSION D'INFORMATIONS FAUSSES OU TROMPEUSES JURISPRUDENCE

DELIT D'INITIE ] [ DIFFUSION D'INFORMATIONS FAUSSES OU TROMPEUSES ] MANIPULATION DE COURS ]

L'article 465-1 du Code monétaire et financier réprime "le fait pour toute personne de répandre dans le public par des voies et moyens quelconques des informations fausses ou trompeuses sur les perspectives ou la situation d'un émetteur dont les titres sont négociés sur un marché réglementé ou sur les perspectives d'évolution d'un instrument financier admis sur un marché réglementé, de nature à agir sur le cours".

La diffusion peut prendre des formes multiples : informations données par les dirigeants de la société émettrice, diffusion de rumeurs par la presse, sur internet ou sur minitel, présentation d'analyses et recommandations par des analystes, certification de comptes erronés, etc.

Les personnes morales peuvent être déclarées pénalement responsable de ces infractions.

Les victimes peuvent obtenir des dommages-intérêts, les sanctions pénales et civiles sanctionnant la violation de la  transparence 

Si une douzaine de sanctions administratives ont été prises par la COB,  deux décisions  pénales ont été publiées. Une e décision  concernet des informations diffusées anonymement sur Minitel (Trib. corr. Paris, 17 déc. 1997, Bull. Joly, bourse 1998, n. Lesguillier). 

A été  sanctionnée par ailleurs la majoration frauduleuse d'un apport en nature et la  diffusion de fausse information en matière boursière. Cette  diffusion d'information mensongère ou dolosive susceptible d'agir sur les cours d'un instrument financier,  cause un préjudice donnant droit à  réparation. Il y a donc eu condamnation du président et des commissaires aux comptes d'une société cotée à réparer la préjudice causé aux actionnaires par un délit de fausse information,  Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris, 11 ème Chambre, 27 février 1998,), n.  Rontchevsky, Nicolas, Bulletin mensuel d'information des sociétés Joly (BMIS),  01/08/1998, pp 925-951

Il convient enfin de rappeler la responsabilité pénale et civile des dirigeants est engagée pour présentation des comptes annuels inexacts ne donnant pas une image fidèle.

GUIDE DE LA VIE DES AFFAIRES

 

LES SOCIETES

LES SECTEURS

LES ACTEURS

LES DOSSIERS

TABLE CHRONOLOGIQUE GENERALE

BIBLIOGRAPHIE

 

 

 

 

DELIT D'INITIE ] [ DIFFUSION D'INFORMATIONS FAUSSES OU TROMPEUSES ] MANIPULATION DE COURS ]

PRODUITS D'EPARGNE ] LA GESTION DE PORTEFEUILLE ] EPARGNE & ENTREPRISE ] EPARGNE DES PARTICULIERS ] APPEL PUBLIC A L'EPARGNE ] LES MARCHES ] INFRACTIONS BOURSIERES ] LEXIQUE BOURSIER ET FINANCIER ] ORGANISMES DE PLACEMENTS COLLECTIFS ] L'INTRODUCTION ] LA COTATION ] RACHAT D'ACTIONS ] SCR ] SERVICES FINANCIERS ] PLACEMENTS IMMOBILIERS ]

RECHERCHE

 

____   

 

 

 

Accueil GUIDE  DE LA FRANCE DES AFFAIRES   Accueil BOURSILEX LE GUIDE DE LA BOURSE ET DE L'EPARGNE  

/script>

 

 

Accueil GUIDE  DE LA FRANCE DES AFFAIRES   Accueil BOURSILEX LE GUIDE DE LA BOURSE ET DE L'EPARGNE