CONTROLE

[Remonter] [LA BOURSE ET LES MARCHES] [GESTION PATRIMONIALE] [INTERNET ET LA BOURSE] [SERVICES D'INVESTISSEMENT] [LE FINANCEMENT DE L'ENTREPRISE] [LA COMPTABILITE] [LE FINANCEMENT DES PARTICULIERS] [GUIDE JURIDIQUE] [GUIDE FISCAL] [ACTUALITES] [INDEX ALPHABETIQUE] [CODES 2013]

RECHERCHE 

.

---

 

 

 

ASSOCIATIONS D'ACTIONNAIRES ] EGALITE ] CESSIONS D'ACTIONS ] [ CONTROLE ] LES DROITS ET POUVOIRS DE L'ACTIONNAIRE ] ACTIONNAIRE ET EPARGNE ]

Contrôle et capital

En droit français le contrôle d'une société n'exige pas une détention majoritaire du capital. La défiance depuis les années 1930 envers les actionnaires et la confiance  envers les dirigeants que traduisaient les lois sur les sociétés depuis 1966 se sont traduites par diverses mesures législatives qui permettent de détenir une majorité des droits de vote sans détenir la majorité des actions.

Il en est ainsi en particulier du droit de vote double, mesure destinée à favoriser la fidélité des actionnaires mais qui en réalité a pour effet de favoriser largement le contrôle par certains actionnaires qui seront les seuls à inscrire nominativement les actions et ainsi à disposer des droits de vote double. 

Par ailleurs la pratique a développé d'autres limitations des droits des actionnaires qui ont été expressément ou implicitement avalisées, en particulier les limitations du droit de vote à un certain seuil.

Le législateur a aussi institué les certificats d'investissement, où le droit de vote est séparé du droit financier.

La pratique a remis à l'honneur par ailleurs les commandites, sans compter tous les montages en cascades avec séries de holdings permettant de démultiplier l'influence d'investissements en fonds propres au niveau des droits de vote. Le capitalisme sans capital s'est ainsi largement développé avec par ailleurs des schémas de pérennisation des directions en place.

Controle et action de concert

Réflexion sur la définition du contrôle et l'action de concert, Maison-Blanche, Catherine,  Revue mensuelle du Conseil des marchés financiers
NUMÉRO 25,  01/02/2000, pp 81-87

Les accords constitutifs d'actions de concert entre sociétés actionnaires ne suffisent pas par eux-même à établir le contrôle de la société émettrice par les concertistes. Il faut en outre que ces accords prévoient le transfert des droits de vote, Cour d'appel de Paris, Chambre numéro 1 H, 20 février 1998, Association Adam contre Compagnie Générale des Eaux et SA Havas,  Robineau, Sébastien, Bulletin Joly Bourse et produits financiers, 01/05/1998, pp 233-243 ; Hovasse, Henri, Droit des sociétés,  01/05/1998, pp 16-19

La prise de contrôle rampante,  Daigre, Jean-Jacques ; Bompoint, Dominique ; Basdevant, François,  JCP E Semaine Juridique (édition entreprise), n° 4, 25/01/2001, pp 3-16

Prise de contrôle

Nullité pour fraude d'une décision d'agrément prise par un conseil d'administration, Cour d'appel de Versailles, 12 ème Chambre 2, 29 juin 2000, SA Halisol contre SA Médix et autres,  Le Cannu, Paul, Bulletin Joly Sociétés, n° 12, 01/12/2000, pp1149-1156

Les modes de prises de contrôle, Baj, Claude, Revue de jurisprudence commerciale (RJC), n° 11, 01/11/1998, pp 35-42

GUIDE DE LA VIE DES AFFAIRES

 

LES SOCIETES

LES SECTEURS

LES ACTEURS

LES DOSSIERS

TABLE CHRONOLOGIQUE GENERALE

BIBLIOGRAPHIE

 

 

 

 

ASSOCIATIONS D'ACTIONNAIRES ] EGALITE ] CESSIONS D'ACTIONS ] [ CONTROLE ] LES DROITS ET POUVOIRS DE L'ACTIONNAIRE ] ACTIONNAIRE ET EPARGNE ]

L'ACTIONNAIRE ] CAPITAL SOCIAL ] ASSEMBLEES D'ACTIONNAIRES ] CESSIONS D'ACTIONS ] L'OBLIGATAIRE ] CONSEIL D'ADMINISTRATION ] DIRECTOIRE ET CONSEIL DE SURVEILLANCE ]

RECHERCHE

 

____   

 

 

 

Accueil GUIDE  DE LA FRANCE DES AFFAIRES   Accueil BOURSILEX LE GUIDE DE LA BOURSE ET DE L'EPARGNE  

_ad_client = "pub-4396707871103917"; google_ad_width = 728; google_ad_height = 90; google_ad_format = "728x90_as"; google_ad_type = "text_image"; google_ad_channel = ""; google_ui_features = "rc:6"; //-->

 

 

Accueil GUIDE  DE LA FRANCE DES AFFAIRES   Accueil BOURSILEX LE GUIDE DE LA BOURSE ET DE L'EPARGNE