VIE DES AFFAIRES

OCTOBRE 2003 DEPART DE TIROUFLET


Accueil ] Remonter ] LES SOCIETES ] LES DOSSIERS ] LES ACTEURS ] LES SECTEURS ] BOURSE ET MARCHES FINANCIERS ] POLITIQUE ET LEGISLATION ] FRANCE ] INTERNATIONAL ] BIBLIOGRAPHIE ] TABLE CHRONOLOGIQUE GENERALE ]


RECHERCHE

   GUIDE  DE LA VIE  DES AFFAIRES

AFER | PRETS IMMOBILIERS ET ASSURANCE VIE EMPRUNTEURS | ANALYSE FINANCIERE | ENRON | EXECUTIVE LIFE | FAILLITES | INFORMATION FINANCIERE | PARMALAT | RHODIA | KALISTO | PRIVATISATIONS | SCHNEIDER LEGRAND | DROIT DE LA CONCURRENCE | LES CRISES FINANCIERES | CRISE DU CAPITALISME


 
--

 

Jean Pierre Tirouflet cède sa présidence à Yves Nanot, Président des Ciments Français. Jean Pierre Clamadieu devient directeur général

« J’ai pris la décision de partir il y a une dizaine de jours. » Ce 3 octobre 2003, Jean-Pierre Tirouflet jette l’éponge, lâché notamment par Jean-René Fourtou, vice-président du conseil de surveillance d’Aventis, l’actionnaire historique de Rhodia. « La situation du groupe s’est détériorée pendant l’été. Rhodia n’était plus en mesure de respecter les ratios financiers exigés par les banquiers », précise un membre du conseil d’administration.

Cent Jours pour remettre Rhodia d'aplomb, Jean Pierre de la Roque Challenges, janvier 2004

La dette de Rhodia est de 3,1 milliards d’euros

Communiqué de Rhodia

3 octobre 2003 – Le Conseil d’Administration de Rhodia s’est réuni ce jour pour faire un point sur l’activité et la situation du Groupe.

Il a constaté que la persistance d’un environnement économique fortement dégradé va impacter négativement les résultats du 3ème trimestre du fait de la conjonction d’un niveau encore élevé du prix des matières premières pétrochimiques, d’une demande toujours faible et d’un effet dollar négatif. En conséquence, Rhodia estime que l’Excédent Brut d’Exploitation du 3ème  trimestre 2003 devrait se situer entre 70 et 80 millions d’euros, par rapport à 149 millions d’euros au 3ème trimestre 2002, à périmètre et taux de change comparables. Par ailleurs, le Groupe n’attend pas d’amélioration significative des conditions de marché au cours du dernier trimestre de l’année.

Au vu de cette évolution, le Conseil d’Administration a décidé de mettre en place immédiatement un plan d’action portant sur le recentrage du portefeuille d’activités, la réduction des coûts et la structure financière du Groupe de manière à lui permettre de traverser ce cycle conjoncturel défavorable et tirer le plein bénéfice de la reprise du secteur quand elle se produira.

Jean-Pierre Tirouflet considérant que la mise en place d’une nouvelle équipe faciliterait le succès de ce plan d’action a présenté sa démission au Conseil d’Administration qui l’a acceptée.

Le Conseil d’Administration a nommé Yves-René Nanot, actuellement Président du Comité des Comptes, Vice-Président du Conseil d’Administration chargé d’une mission de supervision de la mise en œuvre de ce plan d’action. Le Conseil d’Administration a également décidé de dissocier les fonctions de Président et de Directeur Général,  en usant de la faculté offerte par la loi NRE. Yves René Nanot sera nommé Président du Conseil d’Administration dès qu’une modification des statuts de Rhodia visant à permettre l’exercice des fonctions de Président du Conseil d’Administration au delà de l’âge de 65 ans, aura été approuvé par l’Assemblée Générale.

Le Conseil d’Administration a par ailleurs coopté Jean-Pierre Clamadieu comme administrateur du Groupe et l’a nommé Directeur Général. Il assumera également à titre temporaire les fonctions de Président du Conseil d’Administration, dans l’attente de la modification statutaire envisagée, laquelle sera proposée aux actionnaires au plus tard lors de l’Assemblée Générale qui sera appelée à se prononcer sur les comptes de l’exercice 2003.

Sur proposition du Directeur Général, le Conseil d’Administration a nommé Gilles Auffret Directeur Général Délégué.

 

 

Accueil | Remonter | 1998 CREATION DE RHODIA | 1999 STERN ENTRE AU CAPITAL DE RHODIA | MARS 1999 DONAU CHEMIE ACHETE ALBRIGHT & WILSON | MARS 2000 ACQUISITION D'ALBRIGHT & WILSON | 18 MAI 2000 EMPRUNT OBLIGATAIRE DE 500 MILLIONS D'EUROS | SEPTEMBRE 2000 OPA AMICALE SUR CHIREX | NOVEMBRE 2001 LATEYRIE RENTRE AU CAPITAL DE RHODIA | 15 NOVEMBRE 2001 PRIX DU MEILLEUR RAPPORT ENVIRONNEMENT | DECEMBRE 2001 TIROUFLET REFUSE L'OFFRE DE FUSION DE DSM | 2002 CONTESTATIONS DE LA STRATEGIE DE RHODIA | AVRIL 2003 PRESSIONS POUR LE DEPART DE TIROUFLET | MAI 2003 PLAINTE PENALE D'EDOUARD STERN | MAI 2003 PLACEMENT PRIVE OBLIGATAIRE | JUIN 2003 EMISSION OBLIGATAIRE | OCTOBRE 2003 DEPART DE TIROUFLET | FIN 2003 CRISE CHEZ RHODIA | FEVRIER 2004 RHODIA DEVALUE CHIREX | MAI 2004 AUGMENTATION DE CAPITAL | AOUT 2004 PROCEDURES DE LASTEYRIE CONCERNANT RHODIA | OCTOBRE 2004 OUVERTURE D'UNE INFORMATION JUDICIAIRE | MARS 2005 PROCEDURE CONCERNANT LES INDEMNITES DE DEPART | MARS 2005 CLOTURE DE L'ENQUETE AMF | AVRIL 2005 L'ACTION RHODIA A 1,5 EUROS | AVRIL 2005 DEMANDE D'ARBITRAGE DE RHODIA CONTRE SANOFI | AVRIL 2005 PLAINTE PENALE DU DIRECTEUR DU TRESOR | MAI 2005 CLASS ACTION CONTRE RHODIA | JUIN 2005 PERQUISITIONS | 7 JUILLET 2005 LE TRIBUNAL DE COMMERCE DEMANDE LA PLAINTE


 


 

--

 

Accueil GUIDE  DE LA VIE  DES AFFAIRES   Accueil  BOURSILEX LE GUIDE DE LA BOURSE ET DE L'EPARGNE