RECHERCHE 

.

---

 

 

 

Avril 1989

 

Edouard de Ribes et Vincent Bolloré échangent des participations dans leurs holdings respectifs[1]

Par ailleurs Vincent Bolloré va acquérir les actions de Paretti dans Rivaud pour 270 Millions d'euros. Le Crédit Lyonnais, qui avait financé l’acquisition de Paretti, va financer celle de Bolloré, moitié  en investissement et moitié en prêt à Bolloré.

 Juridiquement l’acquisition de Bolloré se fera par achat des actions au Crédit Lyonnais, qui les a auparavant rachetées,  l’opération étant conduite par Loïc Deraison[2] .

 



[1] Rivaud prend 32 % de la Financière V, holding de tête du groupe Bolloré, lequel prend 32% de la Bordelaise africaine, holding pivot du groupe Rivaud : Nathalie Raulin et Renaud Lecadre, Vincent Bolloré, enquête sur un capitaliste au dessus de tout soupçon , (2000) p. 116. v. par ailleurs Olivier Toscer, Argent Public, Fortunes Privées, p. 60

[2] Raulin et Lecadre, op.cit. p. 188

 
GUIDE DE LA VIE DES AFFAIRES

 

LES SOCIETES

LES SECTEURS

LES ACTEURS

LES DOSSIERS

TABLE CHRONOLOGIQUE GENERALE

BIBLIOGRAPHIE

 

 

 

 

RECHERCHE

 

____   

 

 

 

Accueil GUIDE  DE LA FRANCE DES AFFAIRES   Accueil BOURSILEX LE GUIDE DE LA BOURSE ET DE L'EPARGNE