VIE DES AFFAIRES

CRISE DU CAPITALISME


Accueil ] Remonter ] LES SOCIETES ] LES ACTEURS ] LES SECTEURS ] BOURSE ET MARCHES FINANCIERS ] POLITIQUE ET LEGISLATION ] FRANCE ] INTERNATIONAL ] BIBLIOGRAPHIE ] TABLE CHRONOLOGIQUE GENERALE ]


RECHERCHE

   GUIDE  DE LA VIE  DES AFFAIRES

LES SOCIETES | LES DOSSIERS | LES ACTEURS | LES SECTEURS | BOURSE ET MARCHES FINANCIERS | POLITIQUE ET LEGISLATION | FRANCE | INTERNATIONAL | BIBLIOGRAPHIE | TABLE CHRONOLOGIQUE GENERALE


 
--

 

 

La crise du capitalisme

La crise du capitalisme ne résulte pas seulement de la crise financière et des marchés financiers, mais aussi par les difficultés emblématiques de l'industrie automobile aux Etats Unis. La nationalisation de Fannie Mae et Freddie Mac, les deux géants du refinancement du crédit hypothécaire est symbolique de la crise de Wall Street. En ce qui concerne Main Street, la crise se traduit par le fait que les géants américains de l'automobile sont malades comme ils l'étaient au milieu des années 1970,  après avoir dominé le monde depuis l'après guerre, mais il s'agit cette fois de ce qui est qualifié de "crise du centenaire"  avec un risque de disparition d'une industrie cruciale pour l'économie américaine.

La crise du capitalisme  occidental résulte d'évolutions qui ont en fait sapé les bases du capitalisme dans les pays développées et qui ont faussé l'économie de marché.

Le développement du capitalisme de production dans les pays émergents, en particulier en Chine et en Inde, mais aussi au Brésil, le développement du transport maritime pour amener des lieux de production aux lieux de consommation dans l'occident, l'enrichissement dans les pays émergents développant la consommation même si ces pays ont beaucoup épargné, a amené des augmentations du prix du pétrole et des matières premières qui ont été amplifiées par la spéculation. Préoccupée par l'inflation la Federal Reserve Bank a augmenté ses taux, ce qui se rajoutant à l'augmentation de l'essence et du fuel et des denrées alimentaires a fait exploser la bulle immobilière aux Etats Unis.

La crise qui s'en est suivi a démontré le caractère artificiel de la hausse des marchés boursiers . Elle démontre le risque systémique d'une financiarisation de l'économie et l'échec du capitalisme financier.

 

 

 

 

 

Accueil | Remonter | AFER | PRETS IMMOBILIERS ET ASSURANCE VIE EMPRUNTEURS | ANALYSE FINANCIERE | ENRON | EXECUTIVE LIFE | FAILLITES | INFORMATION FINANCIERE | PARMALAT | RHODIA | KALISTO | PRIVATISATIONS | SCHNEIDER LEGRAND | DROIT DE LA CONCURRENCE | LES CRISES FINANCIERES | CRISE DU CAPITALISME


 LA FINANCIARISATION DE L'ECONOMIE ]


 

--

 

Accueil GUIDE  DE LA VIE  DES AFFAIRES   Accueil  BOURSILEX LE GUIDE DE LA BOURSE ET DE L'EPARGNE