VIE DES AFFAIRES

CRISE DES SUBPRIMES


Accueil ] Remonter ] LES SOCIETES ] LES DOSSIERS ] LES ACTEURS ] LES SECTEURS ] BOURSE ET MARCHES FINANCIERS ] POLITIQUE ET LEGISLATION ] FRANCE ] INTERNATIONAL ] BIBLIOGRAPHIE ] TABLE CHRONOLOGIQUE GENERALE ]


RECHERCHE

   GUIDE  DE LA VIE  DES AFFAIRES

AFER | PRETS IMMOBILIERS ET ASSURANCE VIE EMPRUNTEURS | ANALYSE FINANCIERE | ENRON | EXECUTIVE LIFE | FAILLITES | INFORMATION FINANCIERE | PARMALAT | RHODIA | KALISTO | PRIVATISATIONS | SCHNEIDER LEGRAND | DROIT DE LA CONCURRENCE | LES CRISES FINANCIERES | CRISE DU CAPITALISME


 
--

 

 

SUBPRIME       SOCIETE GENERALE ET LES SUBPRIMES    CALENDRIER DE LA CRISE DES SUBPRIMES    LES CRISES FINANCIERES


 

 

La crise du subprime (subprime mortage meltdown) se réfère à la crise concernant les prêts hypothécaires. La crise des subprime, comme celle des Savings & Loan, suit une période d'abondance de liquidité se traduisant par un laxisme immobilier

Les prix de l'immobilier ont commencé à apparaitre comme surévalués en 2006 . Il est clair que le prix d'un actif immobilier dépend des possibilités d'achat, et que le laxisme du crédit faisait croire à une possibilité de remboursement qui était illusoire. Par ailleurs les taux d'intérêt augmentant et les prêts étant à taux variable, le coût du crédit s'est encore renchéri. Alors que précédemment les emprunteurs pouvaient facilement refinancer leurs prêts, les établissements de crédit , constatant la baisse de valeurs des maisons, ont saisi le bien hypothéqué et l'ont fait vendre, amplifiant la baisse du marché immobilier.

La crise de l'immobilier a entrainé une défiance des marchés. Les techniques d'ingénierie financière, reposant en particulier sur des dérivés de crédit et des rehaussements de crédit,  non seulement n'ont pas semblé avoir minimisé le risque comme cela était affirmé, mais par ailleurs elles ont transféré une grande partie de ces risques sans qu'il soit clairement déterminable où il se situait.

Le problème a été démultiplié en raison des effets de levier particulièrement importants (plus de 30 fois dans le cas du fonds spécialisé de Carlyle) utilisé par des investisseurs qui ont acheté des titres ou des dérivés de crédit liés aux xubprimex avec un endettement considérable. En raison du financement bancaire , le risque s'est par ailleurs retrouvé chez les banques.

 

 

Accueil | Remonter | CRISE DES SUBPRIMES | CRISE FINANCIERE ET REGULATION | CRISES FINANCIERES ET PLANS DE SAUVETAGE | RISQUES SOUVERAINS ET DEFAUTS DE PAIEMENTS DES ETATS


 CALENDRIER DE LA CRISE DES SUBPRIMES ] BEAR STEARNS ] DEPRECIATIONS D'ACTIFS DANS LE SECTEUR BANCAIRE ] AUGMENTATIONS DE CAPITAL DANS LE SECTEUR BANCAIRE ] FREDDIE MAC ET FANNIE MAE ]


 

--

 

Accueil GUIDE  DE LA VIE  DES AFFAIRES   Accueil  BOURSILEX LE GUIDE DE LA BOURSE ET DE L'EPARGNE