RECHERCHE 

.

---

 

 

 

 6 Août 1991

Un accord secret est signé entre ALTUS et MAAF.

 MAAF s’engage à  acquérir 25% d’une société, New California Life Holding (NCLH), qui est créée pour devenir l’actionnaire à  100% d’ Executive Life. MAAF à une option de  vente de ses actions au prix d’achat plus intérêt. MAAF s’engage par ailleurs à revendre ses actions avant le  31 décembre 1994. 

 

  Les dispositions du protocole
 

Les dispositions du protocole incluent les stipulations suivantes

Les accords entre  Altus and MAAF prévoient à l’article 1 de la "convention de gestion"

 "la MAAF n'interviendra qu'à la demande d'Altus Finance et comme mandataire d'Altus Finance et pour le compte de cette dernière".

« Altus entend dégager la Maaf de toute responsabilité dans la gestion de la société NCLH (...) . Il est bien entendu que la Maaf n’interviendra, tant en qualité d’actionnaire qu’en qualité de membre des instances dirigeantes, qu’à la demande d’Altus et comme mandataire de cette dernière, étant  par ailleurs précisé que la Maaf n’est pas un professionnel de la gestion d’assurances américaines (...) . Altus s’engage à tenir régulièrement informée la Maaf de l’évolution de NCLH pendant la durée du portage » [1]

Les autres sociétés ont signé des engagements similaires [2] .

Ces engagements sont typiques d'un portage d'actions.


[1] Roche, op.cit. p. 111

[2] cf Le Monde 23 nov. 2003

 

 

 

Les liens entre les participants  

Marland[3] a présenté  Jean Claude Seys à  Hénin.

Marc Ladreit de Lacharrière a créé FIMALAC en 1991. Il contrôle la Banque Mutuelle Industrielle qui a des relations étroites avec la SDBO. Altus prend une participation dans son groupe.

Alain Mallart[6], comme  François Pinault et Vincent Bolloré, ont en commun par ailleurs d’avoir été assistés dans leur développement par  François Simonnet, Directeur Général adjoint des AGF  (AGF a pris une participation dans  Pinault lors de l’introduction sur le Second Marché et François Simonnet a fortement soutenu François Pinault contre la fronde des petits porteurs de la CFAO [7], AGF a pris une participation dans le groupe Alain Mallart quant il a acquis  Garonor[8]).

Alain Mallart, qui contrôle  SDI Vendôme SA, demandera le   13 octobre 1993 à  Altus a "commission de portage"  d’un  million de dollars. Omnium Genève obtient le   30 juillet 1993 un engagement d’ Altus  d’un minimum de  450 000 dollars pour son rôle d’actionnaire.

Sur le site de  Fimalac la naissance du groupe est indiquée comme datant de  1991.  Marc Ladreit de Lacharrière avait engagé  Jean Peyrelevade quand il avait été viré de Suez in 1986.  

 

 

 

  Les deux offres 
  C'est en fonction de ces accord qu'une offre formelle est faite pour

- les obligations et 

-les activités d’assurance .

 


[6] v. “Relations entre M. Gérard Longuet et certaines des sociétés contrôlées par M. Alain Mallart » note interne du CDR du 3 février 1998, signalée dans Toscer, op.cit. p. 208

[7] cf.  Daix, op.cit. p. 155

[8] Sur cette opération et les bulles de savon entre Altus et Novalliance  v. Calvi et Pfister p.97 et s.

 

 

GUIDE DE LA VIE DES AFFAIRES

 

LES SOCIETES

LES SECTEURS

LES ACTEURS

LES DOSSIERS

TABLE CHRONOLOGIQUE GENERALE

BIBLIOGRAPHIE

 

 

 

 

RECHERCHE

 

____   

 

 

 

Accueil GUIDE  DE LA FRANCE DES AFFAIRES   Accueil BOURSILEX LE GUIDE DE LA BOURSE ET DE L'EPARGNE